HEURE
non

Ecluse du sanglier, drôle de nom !

Légende ou réalité
En amoureux, Entre ami(e)s

Deux versions s’entremêlent concernant le nom de cette écluse qui néanmoins est la seule à porter le nom d’un animal parmi les 63 du Canal du Midi…. Il y a fort, fort longtemps, durant les travaux de construction du XVIIe siècle du Canal du Midi à Ayguesvives, les parois des écluses s’écroulant sans cesse, les ouvriers décidèrent de faire un pacte avec le diable. S’il acceptait de rendre leurs constructions plus solides, ils lui offriraient la première âme qui passerait par là… Un sanglier le premier, s’aventura près du chantier, il fut aussitôt abattu et son âme offerte au Malin ! Cela ne régla pas la solidité des parois, que l’on décida de faire arrondies plutôt que rectilignes, car les matériaux de l’époque ne résistaient pas à la pression de l’eau. Cependant, les villageois, sans doute soulagés que le sanglier soit passé par là le premier, donnèrent son nom à l’écluse. Mais notre conteur local, Aimé Phiores, nous donne à explorer une toute autre théorie ! Jean-François de Montesquieu, habile chasseur du Lauragais, poursuivait avec persévérance un très vieux sanglier qui dévastait les récoltes et terrorisait la population. Un soir, après une longue battue, il repéra enfin le féroce animal, acculé au bord de l’écluse. Il déclencha son arbalète, mais la bête sauta dans l’eau et disparue ! On fit vider l’écluse, en vain. Jamais sa dépouille ne fut retrouvée….jamais plus les récoltes ne furent pillées ! On baptisa donc les lieux « écluse du Sanglier ». Peut-être au crépuscule apercevrez-vous le spectre de la créature…

| | Visite Haute Garonne

Site en maintenance